dimanche 11 janvier 2009

Orchidée Ludisia Discolor ou Orchidée Bijoux ou Jewel Orchid !

C'est une orchidée de l'an dernier !
Miracle elle refleurie !





Description :

Les Ludisia appartiennent à la sous-famille : Spiranthoïdeae – tribu : Erythroïdeae – sous-tribu : Goodyerinae.
Le genre ne comprend qu’une seule espèce « Ludisia Discolor ». Les pays d’origine sont : Chine – Asie du Sud-est – Indonésie – Inde – Birmanie – Malaisie – Java.
La plante a été décrite par John Bellenden Ker, en 1818, sous le genre et l’espèce « Goodyera Discolor », et en 1825 par Achille Richard en tant que « Ludisia ». John Lindley créa, en 1840, toujours pour cette espèce, le genre Haemaria. Enfin, Peter Francis Hunt, rétabli « Ludisia » comme seul valable.
Les Ludisia sont surtout appréciés pour leur feuillage décoratif vert bronze, donnant l’apparence du velours, avec des nervures couleur cuivre. Les fleurs sont moins spectaculaires, petites, de couleur blanche avec un petit labelle jaune, poussant sur une hampe droite d’une dizaine de centimètres. Ces plantes sont appelées « Orchidées Bijoux », tout comme le « Macodes Petola » ( plante miniature, à feuillage plus clair, avec des nervures brillantes à la lumière).
Les Ludisia poussent à une altitude de 200 à 1500 mètres, dans des forêts ombragées humides et chaudes. Ils sont terrestres, poussent sur des feuilles en décomposition, et progressent par l’intermédiaire d’un rhizome rampant. Le feuillage apparaît sur un gonflement du rhizome. La hampe florale s’élève au centre de la touffe de feuilles. Après floraison, la pousse sort de la base et la croissance reprend. La plante fleurit après la période de croissance, en hiver, pendant environ 1 mois. Cette plante sympode (sans pseudo-bulbes) a une croissance rapide et ne connaît pas de vraie période de repos. Elle ne supporte pas de pulvérisations d’eau sur le feuillage (ce qui le tache).

CULTURE :

Cette plante de culture chaude est facile à cultiver, en appartement, comme en serre. Il faut lui apporter de l’humidité en permanence, sans que pour autant le compost soit saturé d’eau, et sans le laisser complètement sécher non plus. Un lieu pas trop éclairé lui convient ; il est important de bien contrôler l’humidité du compost ainsi que la température.

LUMIERE ET HYGROMETRIE :

Une lumière assez faible de 10 000 à 20 000 lux suffit, un peu plus forte que celle des paphiopedilum.
L’hygrométrie doit être de 60 % à 75 %, avec une aération normale, quand l’air n’est pas trop froid.

TEMPERATURE :

Les températures d’appartement, soit de 20° à 28° C le jour et de 17° à 23° C la nuit sont parfaites. Un écart de 1° à 3° C entre le jour et la nuit suffisent. Les Ludisia ne doivent pas être cultivés à l’extérieur, car les feuilles tendres sont très appréciées des escargots et des limaces.

ARROSAGE :

Il doit être régulier, toute l’année ; réalisé avec de l’eau de pluie, en laissant le pot sécher légèrement entre chaque arrosage.

FERTILISATION :

Elle doit intervenir à dose normale, à raison de un arrosage sur deux (et l’autre à l’eau claire).

REMPOTAGE ET COMPOST :

Un compost composé de 60 % de tourbe, 40 % d’écorce de pin avec un peu de polystyrène convient parfaitement. On peut ajouter du charbon de bois non traité (pour assurer la désinfection du compost et des racines).
Le rempotage se fait dans des pots plus larges que haut, en raison de la tendance de la plante à pousser plus en largeur qu’en profondeur.
Il arrive souvent que les Ludisia sortent du pot. Il est dans ce cas, et au moment du rempotage possible de prélever des morceaux de rhizomes, qui s’enracineront rapidement dans un compost identique à celui de la plante mère.

Hybridation :

Quelques croisements sont possibles, à titre indicatif, avec les ludisia :

Macomaria = Haemaria X Macodes
Dossinimaria = Dossinia X Haemaria

Un dernier conseil :

Les Ludisia sont attirés par la lumière, un peu comme les amaryllis ; il est donc conseillé de tourner le pot de temps en temps, pour éviter que la plante ne tombe. Il convient également de bien la tuteurer, car elle possède des tiges quelquefois longues et hautes.

(Texte source le net)

2 commentaires:

Francine a dit…

Elle est magnifique ta ludisia Vérone.

J'ai eu une ludisia durant plusieurs années, et elle refleurissait aux deux ans environ.
J'adore leur feuillage surtout.

Mais je ne sais pas pourquoi, tout d'un coup, les feuilles sont devenues toutes molles et en un rien de temps, elle avait perdu toutes ses feuilles.

J'ai attendu très longtemps avant de m'en débarrasser parce que j'espérais qu'elle reprenne vie. Mais j'ai bien dû la jetter, il n'y avait rien à faire.

jean marc a dit…

a en croire tout ce que je n'avais pas vu, cela fait un moment que je ne t'avais pas rendu visite, c'est ainsi, un jour on se perd de vue puis on se retrouve, j'ai eu souvent le cas; bonne soirée.